Avenir de la PAC : l'ARF mobilise à Clermont Ferrand

Publié le par Jean Mallot

L'association des régions de France (ARF) a organisé une importante réunion à Clermont Ferrand pour évoquer l'avenir de la PAC et sa régionalisation. René SOUCHON, président de la commission agricole de l'ARF, représentait la puissance invitante. De l'avis des participants, cette réunion fut une réussite: 400 personnes pour une réunion rythmée, une bonne qualité des débats des intervennants,...
François CASSANY représentait Jean MALLOT

La révision de la PAC entre dans sa phase active durant la présidence française.
Mariann FISCHER BOEL, commissaire européenne, maitient sa tonalité libérale avec la suppressio nde certains outils de régulation, en mettant en avant le rôle régulateur du marché et enremettant en cause la préférence communautaire.
Michel BARNIER s'est montré en désaccord sur plusieurs points.
Jean MALLOT en tant que député est intervenu à plusieurs reprises auprès du Ministre de l'agriculture pour une PAC en rupture avec ce système libéral. Les produits alimentaires ne sont pas des marchandises comme les autres. Une régulation est nécessaire tant sur le plan économique que social ou pour un aménagement du territoire durable et raisonné. Les excès du marché sont porteurs de catastrophe humaine, economique et écologique.
Il continuera à porter cette démarche à l'Assemblée Nationale dans le cadre du budget 2009 ou de la réforme de la PAC. Il en va de l'avenir des territoires ruraux et des personnes qui y habitent.
René SOUCHON a fait des propositions concrètes pour régionaliser unepartie de la PAC afinde l'adapter aux territoires sur certains aspects spécifiques.

En décembre 2008, Michel BARNIER réunira les présidents de Régions et de Département pour étudier une éventuelle mise en oeuvre de ces propositions.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article