Communiqué suite au plan d'aide à l'agriculture

Publié le par Jean Mallot

Le ministre de l’Agriculture vient enfin d’annoncer un plan d’urgence pour l’agriculture alors que depuis 18 mois, les syndicats et les parlementaires tirent la sonnette d’alarme.

Les mesures exceptionnelles pour améliorer le revenu sont pourtant encore insuffisantes.

Le crédit pour soutenir la trésorerie (75 millions) est nettement en deçà des besoins.

Les mesures en faveur de l’élevage ovin (50 millions d’euros) montrent que l’action syndicale a été utile.  Un premier pas est franchi (environ 12 euros par brebis).

Incontestablement.

Pour ma part, je suis intervenu activement à plusieurs reprises pour demander des mesures d’urgence en faveur du revenu des éleveurs ovins.

La réduction de la facture énergétique (75 millions) reprend en partie des mesures existantes.

S’agissant de l’observatoire des prix et des marges, cette intention va dans le bon sens à condition qu’elle s’inspire d’une vraie volonté de mieux répartir la plus value entre le producteur et les différents intermédiaires. A défaut ce serait un gadget de plus.

Publié dans A l'assemblée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article