Jean MALLOT défend le CREPS de Vichy auprès du premier Ministre

Publié le par Jean Mallot

Vous aussi vous pouvez défendre le CREPS de Vichy en signant la pétition

http://www.creps-auvergne.jeunesse-sports.gouv.fr/


Courrier adressé au Premier Ministre

Monsieur le Premier Ministre,

 

 

A l’issue du comité technique paritaire ministériel du 16 décembre 2008, le Ministère de la Jeunesse et des Sports a annoncé un plan de réforme des CREPS. Certains sont officiellement fermés, d’autres en restructuration, d’autres en suspens dans l’attente de l’évaluation de leurs missions jusqu’en mars 2009.

 

Le CREPS de Vichy – Auvergne, en suspens d’évaluation,  est donc menacé. Cet établissement, unique dans la Région, accueille cinq pôles espoirs réunissant 75 athlètes et reçoit chaque année près de 1 000 sportifs stagiaires, sans compter toutes les actions de formation conduites en direction du mouvement sportif dans son ensemble et des associations de jeunesse et d’éducation populaire.

 

Je tiens à vous réaffirmer l’importance pour notre territoire du CREPS de Vichy - Auvergne. Cet équipement est le seul en France à répondre aux normes ISO 9002. Il fédère l’ensemble des collectivités pour des investissements qui portent leurs fruits. Les financements de l’Etat, de la Région Auvergne, du Conseil général de l’Allier et de Vichy Val d’Allier, pour un total de 7,5 M€ couvrent des investissements programmés jusqu’en 2010.

 

La communauté d’agglomération de Vichy vous a précisé que le CREPS entre dans son projet de développement économique, projet lui-même validé en 2004 par M. Nicolas SARKOZY, alors Ministre de l’Économie et des finances. Elle souhaite faire de cet outil un élément du pôle « santé nutrition » moteur de l’agglomération.

 

Avec la fermeture des  CREPS de Limoges et de Macon dans le Massif Central, ce territoire se verrait privé d’un troisième équipement structurant si la fermeture du CREPS Vichy se confirmait.

 

Pour toutes ces raisons je tiens à m’associer avec détermination aux élus locaux de toutes tendances politiques pour demander le maintien du CREPS de Vichy – Auvergne et le maintien des moyens humains, matériels et financiers sur ce site.

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’assurance de ma haute considération.



Jean MALLOT 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article